fbpx

Un Phare pour la vie 

20 octobre 2022

Je m’appelle Suzelle, maman de Catherine qui aurait eu 29 ans aujourd’hui. Elle souffrait d’une maladie orpheline; elle vit aujourd’hui à travers la mémoire du Phare.

Pour moi Le Phare, c’est comme une relation mère-fille, rassurante, réconfortante. Dès que je vis une tristesse, je retourne vers mon Phare.

Le Phare porte bien son nom, c’est ce qui nous ramène à notre famille de cœur. On sait que si on suit cette lumière-là, ça va nous amener vers quelque chose de positif. Ça nous éclaire et nous guide sur notre route. Les employés et bénévoles deviennent comme notre famille. Je m’y sens chez moi. On est toujours reçu avec un sourire et on nous demande «Comment on peut vous aider?», les bras ouverts, comme le ferait une maman.

Je fais appel à vous aujourd’hui pour donner à la campagne de financement Main dans la main. Le Phare a besoin de 2,7 millions de dollars cette année pour répondre aux besoins des enfants et de leur famille qui seront accompagnés.

L’impact que vous pouvez avoir dans nos vies, ça ne se calcule pas.

Je souhaite vivement qu’on puisse trouver les fonds qui permettent au Phare de continuer son travail d’exception en soins palliatifs pour enfants et en accompagnement psychosocial pour les familles. Il ne faut pas tenir pour acquis ces services gratuits possibles grâce à vos dons annuels indispensables. Je veux que cette mission perdure, que les parents puissent se donner une qualité de vie grâce au Phare et que les enfants puissent profiter de leur vie d’enfant jusqu’au bout.

Main dans la main,
Soutenons Le Phare, les enfants et leur famille.

Merci de donner généreusement,

Suzelle Pulford
maman de Catherine Daigle,
décédée en 2011 au Phare

Faites un don

Tout ceci est possible grâce à vos dons.
Merci infiniment de soutenir notre mission pour les enfants et familles au Phare.