Donner au Phare - Où vont vos dons - Le Phare, Enfants et Familles

Où vont vos dons

Quand vous donnez au Phare, Enfants et Familles, vous nous aidez à offrir aux enfants malades, ce qui leur fait le plus grand bien.

Des soins cliniques de qualité

Notre personnel clinique spécialisé offre aux enfants souffrant d’une maladie à issue fatale des soins complexes dans un environnement accueillant, chaleureux et bienveillant.

Notre équipe soignante comprend un médecin de garde 24 h sur 24 et des infirmières auxiliaires toujours présentes, des techniciennes et des cliniciennes spécialisées en soins palliatifs pédiatriques. Nos préposés aux bénéficiaires chevronnés et dévoués sont certifiés tous les deux ans en suivant la formation sur les principes pour le déplacement sécuritaire des enfants. La continuité des soins complexes que requièrent les enfants est donc assurée tout au long de leur séjour. Toujours à l’affût de la littérature probante, les soins offerts au Phare sont guidés par les pratiques exemplaires et personnalisés pour assurer une prise en charge biopsychosociale complète de l’enfant et de sa famille.

De l’accompagnement et du suivi de deuil

Le Phare offre aux parents et à la fratrie le soutien qui leur est nécessaire pour vivre le plus sereinement possible les diverses étapes de leur vie avec un enfant gravement malade. Une travailleuse sociale aide les familles à affronter la douleur, les peurs, la mort et la prise de décision complexe en plus d’offrir un suivi de deuil.

En savoir plus

Du répit à domicile

Le répit à domicile est offert aux familles par des intervenants et des bénévoles spécialement formés, qui se rendent à domicile à raison de trois heures par semaine pour s’occuper d’un enfant ou d’un adolescent gravement malade.

En savoir plus

Des thérapies complémentaires

Tous les sens sont sollicités pour faire du séjour au Phare une expérience privilégiée.

Des activités artistiques

Au Phare, tout le monde a du talent. Des intervenants expérimentés réussissent, avec beaucoup d’ingéniosité, à composer avec les limitations physiques et cognitives des enfants pour leur permettre de prendre part activement aux activités de création.

Des activités sensorielles

Notre salle multisensorielle procure beaucoup de joie. Des intervenants expérimentés composent avec les limitations physiques et cognitives des enfants pour leur permettre de retirer des bienfaits des activités qui leur sont proposées. Même avec un minimum apparent de réceptivité, les bienfaits sont probants : stimulation des sensations corporelles et des capacités motrices, éveil des émotions, amélioration de la plasticité cérébrale, apaisement de la souffrance.

Un chien Mira au Phare

Benelux, le chien Mira, apporte une assistance émotionnelle et affective aux enfants, à des moments particuliers de leur parcours de vie. En effet, de nombreuses études détaillent les bienfaits d’un chien sur l’enfant, la famille ainsi que sur les équipes de travail, notamment la réduction du stress et de l’anxiété et le développement des interactions sociales.

Des animaux

Les bienfaits de la zoothérapie ne sont plus à démontrer. Ils se manifestent par l’éveil des sens et l’appel de l’amour pour plus petit et plus fragile que soi. Un zoothérapeute expérimenté et un animal dûment entraîné réussissent à aplanir suffisamment l’obstacle de la maladie pour stimuler et apaiser l’enfant dans l’immédiat. Les effets bénéfiques sont probants : maintien ou amélioration de la motricité globale et fine, facilitation de la communication, de l’expression des émotions et de la socialisation, création d’un lien signifiant, ainsi que l’augmentation de la détente et du bien-être.

De l’eau

Une fois dans la piscine intérieure thérapeutique, les enfants se sentent légers. Ceux qui ont de multiples handicaps ont même, souvent, l’impression de pouvoir marcher. La piscine, c’est un pur bonheur.

Des intervenants expérimentés travaillent avec les limitations physiques et cognitives des enfants pour répondre à leur besoin immédiat de stimulation ou d’apaisement. Même avec un minimum apparent de réceptivité, les bienfaits des séances en piscine sont probants : stimulation profonde des récepteurs proprioceptifs, diminution des spasmes musculaires et de la douleur, augmentation de la conscience corporelle, stimulation motrice et amélioration de la capacité respiratoire.

La piscine, avec son eau à 37 °C, présente de nombreux avantages. D’abord, puisque les enfants y sont immergés sans leurs appareils orthopédiques, la stimulation sensorielle de l’ensemble du corps est favorisée. D’ailleurs, la massothérapie est grandement facilitée en piscine. Jumelée à l’effet relaxant de l’eau, elle accomplit des merveilles, notamment dans les cas de spasmes musculaires. Un autre avantage considérable est l’effet d’apesanteur qui permet des mouvements sur le dos ou debout, mouvements qui seraient impossibles à réaliser autrement.

De la massothérapie

Même avec un minimum apparent de réceptivité, les effets bénéfiques de la massothérapie sont probants : apaisement des tensions musculaires, diminution de la douleur et de l’anxiété, amélioration de la qualité du sommeil, augmentation de l’amplitude respiratoire et amélioration du bien-être général. Pour ces enfants dont le corps est un lieu de combat et de souffrance, ce toucher qui fait du bien est une bénédiction. Il éveille des sensations agréables, redonne au corps une plénitude et procure un effet calmant.

De la musique

Avec le musicothérapeute, c’est une relation à trois où la musique crée un chemin d’accès vers l’enfant malade. Cette rencontre, grâce à la musique, est une invitation à l’expression de soi qui transcende les limitations physiques et cognitives. C’est un appel à la vie dans ce qu’elle a de plus pur et de plus vrai.