Nouvelles
du Phare

J’ai donné ma fête en cadeau : l’histoire de Marie-Pier Cliche et Céline Chabot

La grand-maman de Marie-Pier Cliche a toujours joué un rôle central dans sa vie. C’était donc tout naturel pour elle de vouloir souligner le 75e anniversaire de celle-ci lors d’une célébration unique en son genre.

Marie-Pier explique que sa grand-mère, Céline Chabot, a toujours fait preuve d’une grande générosité : « C’est une femme qui a consacré une partie importante de sa vie à aider des organismes, à amasser des fonds pour différentes causes ».

C’est cette bienveillance qui a incité la jeune femme à organiser une fête pas comme les autres pour sa grand-mère. Elle souhaitait à la fois célébrer son aïeule, tout en amassant des sous pour une cause.

C’est lorsqu’elle a vu la publicité pour la campagne « Ma Fête en Cadeau » à la télévision que Marie-Pier a décidé que ce serait pour Le Phare Enfants et Familles qu’elle amasserait des dons en l’honneur de sa grand-mère. « La cause des enfants nous tient beaucoup à cœur à ma grand-mère et moi », explique Marie-Pier.

Elle a donc entrepris un projet ambitieux : l’organisation d’une grande fête de plus de 70 invités qui rendrait hommage à Céline, tout en orchestrant une collecte de fonds pour le Phare.

Marie-Pier a trouvé différentes façons d’amasser des sous. Elle a notamment organisé une journée de collecte spéciale sur son lieu d’emploi. Tous les pourboires amassés lors de cette journée ont été être remis au Phare. « Les clients ont été encore plus généreux qu’à l’habitude », se rappelle-t-elle.

Le jour J est finalement arrivé et Céline a passé une journée qu’elle n’est pas prête d’oublier. « Nous lui avons fait croire que nous allions assister à un souper-spectacle, mais le spectacle, c’était pour elle », se souvient Marie-Pier, qui a animé la soirée durant laquelle amis, collègues et famille ont pu rendre hommage à cette grande dame. « [Céline] était sans dessus-dessous lorsqu’on lui a annoncé qu’on avait organisé une collecte de fonds en plus de sa fête surprise ».

Suite à la célébration, les deux femmes, qui vivent en Beauce, sont venues jusqu’à Montréal afin de visiter le Phare et remettre la somme de 1 328 $. Un moment qui les a profondément touchées. « J’ai trouvé au Phare une équipe formidable. J’ai aussi été impressionnée par la générosité des bénévoles qui donnent de leur temps aux enfants », raconte Marie-Pier.

Si cette expérience de collecte était une première pour Marie-Pier, elle affirme qu’elle suivra les traces de sa grand-mère et qu’elle continuera à donner à son prochain.